La journée de la femme : le 08 mars

Cela fait maintenant plus de 43 ans que l’on célèbre la journée internationale des droits des femmes, officialisée par les Nations Unis le 8 mars. Apparue dans le contexte de mouvements sociaux, cette journée est l’occasion de fêter les victoires et acquis que la Femme a obtenus en se battant pendant plus d’un siècle. Cette journée permet aussi de rappeler qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir…

Un peu d’histoire sur la journée de la femme

journée de la femme
Manifestations lors de la journée internationale des droits des femmes

Du XXᵉ siècle jusqu’à aujourd’hui, voici les dates clés et les grandes mesures marquant l’avancée des droits des femmes. Tout cela fut possible grâce aux revendications de nombreuses femmes et jeunes filles à travers le monde.

Car avant le XXᵉ siècle, (il faut même attendre la fin du XXᵉ siècle pour de nombreux droits qui nous semblent élémentaires aujourd’hui) l’intégrité corporelle, l’accès à la contraception et l’avortement, considérer les violences sexuelles comme un crime, le droit de vote et d’être élue, de travailler, d’être mis sur un pied d’égalité face au mari et au statut de père de famille, accéder à l’éducation, etc. sont des notions qui nous étaient étrangères.

  • 1903 : Le prix Nobel de physique est attribué pour la première fois à une femme : Marie Curie
  • 1909 : Cette année marque la toute première journée à l’honneur des droits des femmes, aux États-Unis, le 28 février.
  • 1910 : Un an après, la militante allemande Clara Zetkin, lors de la deuxième conférence internationale des femmes socialistes à Copenhague, propose de dédier une journée universelle, consacrée aux droits des femmes. Proposition qui fut approuvée à l’unanimité, mais sans encore définir de date précise.
  • 1911 : Suite à la conférence de Copenhague, des pays comme l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark ou la Suisse, ont décidé de célébrer la journée internationale des droits des femmes le 19 mars. Alors que celles-ci ne pouvaient encore ni voter, ni exercer une fonction publique, elles revendiquaient déjà le droit au travail, à la formation professionnelle, et à l’arrêt des discriminations sur le lieu de travail.
  • 1944 : Les femmes obtiennent le droit de vote et d’éligibilité.
  • 1965 : Les femmes mariées n’ont plus besoin de passer par leurs maris pour exercer une profession.
  • 1975 : L’avortement n’est plus considéré comme un délit. Il faudra attendre 1979 pour que toutes ambiguïtés soit levées. Instauration du divorce par consentement mutuel.
  • 1976 : La mixité est désormais obligatoire dans tous les établissements scolaires publics.
  • 1977 : Ce n’est que 67 ans après l’intervention de Clara Zetkin que la journée mondiale de la femme fut officialisée par l’ONU. C’est à partir de cette année, que le 8 mars scelle le jour de revendication des droits des femmes, et leur combat contre un système qui les oppresse.
  • 1982 : Malgré l’officialisation par l’ONU, il faudra attendre 1982 pour que le gouvernement de Mitterrand prenne la décision de célébrer la journée de le femme en France.
  • 2000 : La première loi sur la parité politique est promulguée.

Journée mondiale de la femme en France

Depuis l’officialisation de 1982, la journée mondiale de la femme en France est animée par des manifestations partout dans le pays. L’objectif initial de cette journée est de porter haut, la voix de toutes les femmes et leurs revendications, pour qu’elles soient entendues et considérées par tout le monde. Le 8 mars n’est pas réservé uniquement aux femmes, et invite justement les hommes à montrer leur soutien en y participant.

La lutte contre ce système d’oppression systémique a rapidement pris d’autres formes en plus de celle des manifestations. Pour s’inscrire dans la culture, les événements tels que des conférences, des expositions, etc. ont commencé à voir le jour. Ces événements traitent bien sûr de la lutte pour les droits des femmes, mais également de nombreux sujets sensibilisants à des causes annexes. On peut y apprendre plein de choses sur l’histoire du mouvement, ses avancées et le contexte dans lequel il s’inscrit. Mais surtout, le principal axe de discussion est orienté vers l’avenir et les nombreuses batailles qu’il reste à mener.

Cette journée est également l’occasion de donner de la visibilité aux femmes dans de nombreux domaines. En 2020, durant tout le mois de mars, plein d’événements mettant en avant des femmes talentueuses ont eu lieu. Pour en citer quelques-uns, la bibliothèque nationale de France fut consacrée aux compositrices, la cité de l’architecture et du patrimoine fut investie par les femmes engagées dans l’architecture, etc.

Un combat loin d’être terminé

Oui, les femmes ont durement lutté pour obtenir les droits élémentaires dont elles étaient privées, et le 8 mars permet de célébrer ces victoires. Néanmoins, la réalité est tout autre : le combat est loin d’être terminé.

À travers le globe, les femmes continuent de militer chaque jour de l’année. Tout en se revendiquant en avance sur d’autres pays, et en prônant l’égalité des sexes, l’Occident continue de fonctionner sur la base d’un système patriarcal. Il est important de bien comprendre le sens de ce mot : celui-ci désigne un système social et institutionnel de domination des femmes par les hommes. Un système régi par une oppression systémique distinguant les êtres humains et leur classe social en fonction du genre.

Dans ce système, la femme est oppressée, et l’homme privilégié. Si les sujets qui reviennent le plus relèvent de l’inégalité salariale encore existante et de la parité dans les conseils d’administration, le changement doit être fait en profondeur. Nous associons et imposons encore tout un tas de préceptes invraisemblables autour de la femme : docile, passive, faible, travail reproductif, instinct maternel, prédisposition innée aux tâches ménagères, etc.

Les femmes subissent des violences physiques, psychologiques, économiques, et sexuelles pour le simple fait qu’elles soient des femmes. Bien que les mœurs évoluent avec la nouvelle génération, les femmes sont encore considérées comme des objets de désirs, où leurs sexualités dépend intégralement de celle des hommes.

La femme continue de subir l’image qu’on lui impose, celle qui la décrit comme douce, élégante, séduisante, etc. Cette image qui l’oblige à appartenir à un idéal de beauté, correspondant à un corps jeune, blanc, mince, sans poils. On attend d’une femme qu’elle soit « féminine« , un mot qui a pour but de modeler son comportement pour qu’il corresponde aux attentes et désirs de l’homme.
Ainsi, une femme doit être discrète, effacée, calme, douce, elle doit sourire en permanence, rire, mais sans être bruyante. Toutes ses caractéristiques visent à écarter la femme des sphères décisionnelles, là où les valeurs promues sont plutôt l’autorité, le charisme, la communication ou l’ambition.

Nous pourrions nous étaler encore longtemps sur le sujet, mais arrêtons-nous sur un message simple : le combat est loin d’être terminée. Et nos sociétés ont encore beaucoup de travail à faire avant de pouvoir être considérées comme justes, égalitaires, et non-oppressives en fonction du sexe ou du genre. L’existence même d’une journée de la femme le démontre : s’il n’y avait pas de problème, il n’y aurait pas de journée de la femme.

Les derniers articles Couple/Love

French Days chez Adam et Eve

French days chez Adam et Eve : jusqu’à 60% de remise…

A l'occasion des French Days, retrouvez sans plus attendre les promotions lancées par le site adameteve.fr. Vous y découvrirez plusieurs produits à prix très…

Les derniers articles Mode

Mode : optez pour des baskets en toile éthique !

Dans son sens strict, la mode éthique s'inspire du commerce équitable et représente une alternative à la fast fashion. Cette démarche honorable est de…

Les derniers articles Beauté

3 plantes tinctoriales pour la coloration végétale des cheveux

Par souci d'esthétique ou par simple effet de mode, de plus en plus d'hommes et de femmes aiment se teindre les cheveux. Les industries…

Les derniers articles Maman

Cadeaux de naissance : quelles sont les attentes des parents ?

La venue au monde d'un bébé nécessite pour les parents l'achat de produits d'entretien, de layette et d'autres accessoires. Vous pouvez saisir cette occasion…

Article le plus populaire

Epilateur à lumière pulsée

Epilateur à lumière pulsée, comparatif 2020 des meilleurs modèles

L’épilation à la lumière pulsée a vu le jour en 2005. Elle a connu un succès presque immédiat. En effet, comparé au rasoir, à la cire, à la crème dépilatoire, au fil… (les techniques…

Derniers articles à lire !

Mode : optez pour des baskets en toile éthique !

Dans son sens strict, la mode éthique s'inspire du commerce équitable et représente une alternative à la fast fashion. Cette démarche honorable est de plus en plus adoptée par les consommateurs. Ces derniers sont…

3 plantes tinctoriales pour la coloration végétale des cheveux

Par souci d'esthétique ou par simple effet de mode, de plus en plus d'hommes et de femmes aiment se teindre les cheveux. Les industries cosmétiques n'ont donc de cesse de mettre au point des…

Cadeaux de naissance : quelles sont les attentes des parents ?

La venue au monde d'un bébé nécessite pour les parents l'achat de produits d'entretien, de layette et d'autres accessoires. Vous pouvez saisir cette occasion pour offrir un cadeau qui pourrait être utile aux nouveaux…
Sac à main bandoulière

Pourquoi les femmes préfèrent les sacs en bandoulière ?

Si les sacs à main sont l’indispensable accessoire de l’univers féminin, le sac cuir bandoulière en est le roi! Chaque saison de mode livre son lot de nouveautés au rayon sacs pour femme telle…

Journée de la Femme, le 8 mars

Depuis maintenant plusieurs décennies, le 8 mars est réservée pour célébrer la journée mondiale des droits de la femme. Voici tout ce qui est à savoir autour de cette date !