5 façons d’appliquer la méthode Montessori chez vous

0

La méthode Montessori a été développée en 1907 par Maria Montessori, une docteure d’origine italienne. C’est une pédagogie axée sur l’éducation sensorielle, la bienveillance et la liberté de l’enfant. Avec cette méthode, les besoins de l’enfant sont pris en compte, car on l’éduque tout en favorisant son épanouissement. La pédagogie Montessori a fait ses preuves, et aujourd’hui ses principes éducatifs sont utilisés dans les écoles. Mais, il est également possible d’utiliser certains de ces principes chez soi. Voici 5 façons d’appliquer la méthode Montessori chez vous dès la naissance de votre enfant.

Éduquez votre enfant avec les jouets Montessori

Quand on est jeune, jouer est un excellent moyen de découvrir le monde et d’apprendre à exprimer ses idées. Les jeux participent à l’éveil de l’enfant et lui permettent de se faire comprendre. À travers eux, vous pouvez lui inculquer des valeurs humaines et civiques. Vous pouvez justement améliorer l’apprentissage de votre enfant grâce aux jeux en bois Montessori qui sont spécialement conçus à cet effet. Il existe un vaste choix de jeux et jouets Montessori pour enfant et bébé qui développent leur intelligence et leur créativité. Il y a par exemple :

  • des jeux de motricité,
  • des jeux d’imitation,
  • des jeux de société,
  • des jouets musicaux,
  • des jouets à marteler,
  • des puzzles.

Il y a également des jeux qui permettent à l’enfant d’apprendre à compter. On distingue aussi des jouets à empiler ou à enfiler qui développeront l’adresse de votre chérubin. Grâce à tous ces jeux éducatifs inspirés de la pédagogie Montessori, vous accompagnerez efficacement votre enfant dans son développement. Les jouets Montessori vont lui apprendre à gagner en autonomie et avoir confiance en lui. Votre enfant va acquérir de nouvelles connaissances tout en s’amusant.

Dans le choix des jeux Montessori, je vous conseille vivement d’opter pour des jouets fabriqués avec du bois. En effet, cette matière rend les jouets plus faciles à manipuler par les enfants, sans compter qu’elle est écologique. Elle permet donc de fabriquer des jouets de bonne qualité pour les tout-petits.

jouets en bois Montessori

Aménagez l’environnement de l’enfant en tenant compte de ses besoins

Pour un développement optimal, l’enfant a besoin de grandir dans un environnement confortable qui favorise son autonomie. Commencez par aménager la chambre de l’enfant de sorte qu’elle constitue pour lui un lieu de vie stimulant. Concrètement, il faut privilégier les matelas sur sol (plus accessibles) pour les enfants de 0 à 3 ans. Ceci permettra à votre chérubin de se mettre au lit tout seul dès qu’il en ressent le besoin. Évitez les lits à barreaux qui donnent l’impression aux tout-petits d’être enfermés.

De plus, pensez à installer des étagères basses, à la hauteur de l’enfant. Rangez-y par exemple les jouets de l’enfant afin qu’il puisse tout seul aller les chercher. Ceci va développer sa mobilité, sa souplesse et son adresse. La chambre de l’enfant doit être également équipée d’un miroir adapté à sa taille. Votre chérubin pourra se voir régulièrement, ce qui lui permettra de découvrir son corps, ses gestes et ses émotions.

Idéalement, le miroir doit être muni d’une barre à laquelle l’enfant pourra s’agripper. Les autres pièces de la maison aussi doivent être aménagées pour accueillir un enfant. L’agencement du mobilier devra être revu au fur et à mesure que l’enfant se développe pour qu’il se sente toujours à l’aise dans le logement.

Faites preuve de respect envers votre enfant

L’un des principes de base de la méthode Montessori est qu’il faut considérer l’enfant comme une personne à part entière. Ce principe s’explique par le fait que les enfants se construisent leur personnalité en fonction de la façon dont ils sont perçus par les parents, et les adultes en général. À cet effet, je vous invite à traiter votre enfant avec respect, sans condescendance, dès son plus jeune âge.

Montrez-vous bienveillant lorsque vous échangez avec votre enfant. Il s’agit d’éviter de l’infantiliser davantage, sans toutefois le traiter comme un adulte. Lorsque vous faites des reproches à votre chérubin, évitez d’utiliser des mots blessants. Faites-lui comprendre clairement et de façon concise qu’il a mal agi. Tout en vous montrant ferme, évitez d’élever la voix.

De plus, apprenez à votre enfant à reconnaître ses erreurs et à s’autocorriger. Ainsi, lorsqu’il accomplit mal une tâche, restez en retrait le temps qu’il constate qu’il est en erreur et qu’il se corrige. Lorsque l’enfant se sent respecté, il se construit une forte personnalité et a davantage confiance en lui.

Invitez votre enfant à vous aider dans les tâches quotidiennes

D’après la pédagogie Montessori, pour favoriser l’autonomie de l’enfant, il faut très tôt commencer à travailler sa mobilité. Vous pouvez pousser votre enfant à vous aider à effectuer les tâches quotidiennes. Il peut par exemple participer à la préparation des repas et au dressage de la table de la salle à manger. Les moins de 5 ans peuvent être chargés de disposer les plats et les verres sur la table. Les plus grands peuvent presser des agrumes tous les matins pour le petit-déjeuner.

Votre enfant peut également participer à l’entretien de la maison. Il peut par exemple vous aider à déplacer les objets sur le sol au moment de faire le ménage. Vous pouvez aussi le mobiliser durant vos travaux de jardinage, si vous en faites. Habituez-le à faire les courses en l’emmenant avec vous à la boulangerie, au supermarché, dans une boucherie, etc. De plus, apprenez-lui à ranger ses vêtements par couleur pour aiguiser sa mobilité et sa capacité de concentration.

Cadrez les activités que vous faites avec l’enfant

L’une des bases principales de la pédagogie Montessori est qu’il faut cadrer chaque activité proposée à l’enfant. Autrement dit, chaque activité doit avoir un début et une fin. Il faut aussi mettre en place un cadre visuel en choisissant le matériel (plateau, panier, etc.) sur lequel l’activité sera effectuée. Tenez surtout compte de l’âge et des capacités de votre enfant dans le choix du matériel.

Le cadre permet de créer les conditions requises pour que l’enfant reproduise tout seul une activité, ce qui va encourager son indépendance. La répétition va permettre à l’enfant d’acquérir des connaissances, des compétences et une maîtrise dans un domaine donné. À titre d’exemple, vous pouvez apprendre à l’enfant à faire du modelage ou à choisir les vêtements qu’il va porter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here