3 astuces pour favoriser l’autonomie de votre enfant

0

Votre bébé est devenu un petit garçon ou une petite fille. Pour l’accompagner vers l’autonomie, vous devrez lui apprendre l’indépendance, la confiance en soi, mais aussi le laisser échouer. Nous vous offrons nos 3 astuces pour faire tout cela à la fois dès maintenant. 

Choisissez des vêtements pratiques 

Lorsque votre enfant apprend à être autonome, il apprend à être propre, à remonter son pantalon seul lorsqu’il va aux toilettes, puis à s’habiller seul le matin. Il apprend chacun de ces gestes l’un après l’autre, mais se trouve souvent confronté à des obstacles qui peuvent ralentir son apprentissage. Nous parlons ici des petits boutons et autres boucles de ceinture que ses petites mains ne savent pas encore utiliser correctement. Pour lui faciliter la tâche sans faire les choses à sa place, mieux vaudra donc utiliser des ceintures sans boucle et sans trou sur ses pantalons, et des chemises ou veste à fermeture Éclair. De cette façon, il développera ses gestes réflexes à son rythme et affinera sa motricité fine quand le moment sera venu. 

Participer pour apprendre 

Chaque jour, vous préparez le repas, mettez la table, la débarrassez puis nettoyez votre vaisselle. Votre enfant vous observe, retient vos gestes et ne demande qu’à les imiter. Pour qu’il puisse participer, n’hésitez pas à lui proposer des tâches adaptées à son âge. Il peut, par exemple, sortir du placard le nombre d’assiettes nécessaires, les placer ensuite dans votre lave-vaisselle ou en nettoyer quelques-une avec vous. Petit à petit il prendra confiance en lui et pourra participer au choix de ses vêtements. Cette évolution lui permettra d’apprendre à adapter ses tenues au temps et aux situations, tout en étant accompagné. 

Recommencer pour mieux réussir 

Tout apprentissage passe par des essais plus ou moins fructueux. Lorsqu’il échoue, votre enfant peut être frustré, ou même se mettre en colère ou pleurer. Votre objectif devra alors être de l’encourager à recommencer. Pour que votre bambin ne soit pas ralenti par la peur de l’échec, n’hésitez pas à le féliciter même s’il n’a pas atteint son objectif. Il comprendra alors inconsciemment que se tromper n’est pas échouer, mais apprendre. Cette notion aura toute son importance dans plusieurs étapes de sa vie future. Que ce soit lorsqu’il fera face à une mauvaise note durant sa scolarité, ou lorsqu’il recherchera un emploi, il aura l’avantage de ne pas se laisser abattre par des essais infructueux. En veillant à ce qu’il adopte cet état d’esprit, vous lui offrirez l’une des clés de la confiance en soi qui le suivra toute sa vie.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here