Journée

Journéede la femme

8 mars : depuis maintenant plusieurs décennies, cette date est réservée pour célébrer la journée mondiale des droits de la femme. Les membres de la gent féminine du monde entier profitent de la journée pour revendiquer l’égalité entre femmes et hommes. Les détails !

Journée mondiale des droits de la femme : Condition de la femme au siècle dernier

Les femmes ne contribuent pas à la production des biens et des services dans l’économie du pays. Machines à fabriquer des bébés, elles entretiennent le foyer et assurent l’éducation des petits. Pas de droit à l’élection ! Si certaines réussissent à obtenir un emploi en entreprise, les salaires atteignent difficilement ceux du sexe opposé de même catégorie. Telle est la vie qu’ont endurée les femmes des siècles précédents. Aujourd’hui, les féministes, voire la société entière, se battent pour réduire les inégalités injustes entre l’homme et la femme.

1909 : journée nationale de la femme aux États-Unis

Le pays de l’Oncle Sam a ouvert la voie aux luttes féministes en 1909. Le 28 février de cette année, le Parti Socialiste d’Amérique a fait appel à un National Woman’s Day.

Après avoir constaté l’importance de l’action, la journée mondiale des femmes a été établie pour une première fois en 1911. Depuis, l’Internationale socialiste des femmes n’a cessé de marquer la journée une fois par an.

La revendication des droits au vote, au travail ainsi que la considération des femmes ouvrières a jailli lors des manifestations.

1977 : officialisation de la journée mondiale de la femme par l’ONU

Plusieurs décennies après l’instauration de la journée relative aux droits de la femme en Amérique, les Nations Unies rendent l’évènement officiel. La journée rejoint alors les célébrations reconnues par l’organisation.

Les pays membres de l’ONU marquent le 8 mars comme date de revendication des droits de la femme et d’amélioration de la condition féminine. En France, le statut de journée mondiale des droits de la femme est officialisé en 1982 sous le gouvernement de l’ancien président François Mitterrand.

La France et la journée mondiale de la femme

Depuis la reconnaissance de l’évènement en 1982, des manifestations ont lieu dans les places des grandes villes du pays. Le discours du président marque la première année de célébration.

Jusqu’à nos jours, des actions sont programmées dans toutes les régions de la France pour la célébration.

Des manifestations culturelles

Si les journées des droits de la femme d’auparavant ont été marquées par des actions de rassemblement en place publique, les évènements se diversifient de nos jours. À part les conférences et expositions, les Français et surtout les Françaises profitent des spectacles et des visites tous les 8 mars. L’Apollo théâtre, la Salle Pleyel, la mairie du 2e arrondissement et d’autres espaces accueillent les participants.

Le carnaval des femmes a lieu autour de la journée de la femme. Ce carnaval rassemble des citoyennes dans la capitale. Il s’inspire de l’ancienne Mi-Carême, une fête féminine du 18e siècle. Le carnaval des blanchisseuses a permis diverses festivités, dont l’élection d’une reine et la remise d’écuyer. Aujourd’hui, le carnaval des femmes dure environ trois heures, de la Place du Châtelet à la Place de l’Hôtel-de-Ville.

Des évènements sportifs

La lutte pour l’égalité ne se réalise pas uniquement par des paroles. Des activités sportives sont organisées dans le pays autour du 8 mars. Des séances de sport de combat, yoga, escalade ou cardio restent gratuitement à la disposition des femmes en mars dans divers clubs. Le défilé en moto attire les motardes qui veulent dégager une image de liberté et d’indépendance.

D’autres optent pour la course pour l’égalité, suivie de ravitaillement. Il s’agit à la fois de prise en soin de la santé et d’une marque de la révolution féminine. La journée des droits de la femme constitue une occasion pour les coaches sportifs d’octroyer des séances de coaching gratuit aux mères de famille.

Conférences et débats à Paris

Des rencontres sont organisées dans les centres culturels et les mairies du pays lors de la journée du 8 mars. La guerre pour les droits de la femme n’arrive pas encore à son terme. Lors de ces conférences, les intervenants, dont des personnalités politiques parlent de la place de la femme dans la société, dans l’économie ou dans la culture.

Des colloques, des projections de films suivies de débats marquent la journée. Pour rendre hommage à des femmes remarquables dans l’Histoire, des profils sont ajoutés à Wikipédia, suite à l’atelier du 8 mars se penchant sur le sujet.

Voir la vidéo du gouvernement français sur la journée de la femme :

Journée de la femme dans le monde

Les villes de plusieurs pays dans tous les continents accueillent des marches et autres manifestations tous les 8 mars. Pour la Tunisie, la célébration se réalise le 13 août.

Jour férié dans divers pays

Plusieurs nations du monde considèrent le 8 mars comme jour férié. Tel est le cas des pays africains comme la Zambie, l’Ouganda, l’Angola ou le Cameroun. En Asie, l’Afghanistan, le Laos, le Viet Nam, entre autres, décrètent la journée des droits de la femme fériée.

Il en est de même dans les pays européens et américains comme l’Ukraine, le Cuba et la Moldavie. En Chine, à Madagascar, au Népal et à la République de Macédoine, seules les femmes profitent d’un jour férié le 8 mars.

Thèmes de célébration diversifiés

Les manifestations dans le monde suivent des thèmes évoluant chaque année. En 2015, les conférences dans les villes de plusieurs pays tournent autour de l’autonomisation des femmes. L’égalité des sexes a pris de la place dans les débats en 2016. L’année suivante se concentre sur le monde du travail des femmes. La grève internationale des femmes a eu lieu en 2017. Cette année 2018, la journée mondiale des droits de la femme se tourne vers la transformation des vies des femmes, grâce à l’activisme.