3 plantes tinctoriales pour la coloration végétale des cheveux

0

Par souci d’esthétique ou par simple effet de mode, de plus en plus d’hommes et de femmes aiment se teindre les cheveux. Les industries cosmétiques n’ont donc de cesse de mettre au point des produits de coloration chimique. Mais la découverte des conséquences néfastes (cancer et destruction capillaire notamment) que ces produits pouvaient avoir sur la santé a permis de mettre au gout du jour une façon plus saine d’effectuer des teintes : la coloration végétale. Découvrons donc trois de ces plantes tinctoriales les plus utilisées et leurs différentes utilisations.

La coloration au henné pour des reflets bruns naturels

Encore appelé « lawsonia inermis », le henné est sans aucun doute la plante tinctoriale la plus connue et la plus utilisée de toutes. Il s’agit d’une plante originaire d’Inde et d’Arabie et qui s’utilise pour ses propriétés tinctoriales depuis des millénaires. Ce sont tout particulièrement ses feuilles et le pigment qu’elles contiennent (le lawsone) en quantités variables qui sont dignes d’intérêt.

On trempe donc les feuilles dans de l’eau, puis on les sèche avant de les réduire en poudre fine et prête à l’usage. Cette plante est notamment connue pour soigner et renforcer le cuir chevelu en plus de la très large gamme de nuances de couleurs naturelles qu’elle offre. En parcourant le catalogue de Biocoiff’ par exemple, vous la retrouverez combinée à plusieurs autres plantes dans des produits naturels pour constituer des colorations végétales.

Suivant l’usage qu’on veut en faire, il est possible d’obtenir des colorations allant du jaune au rouge en passant par l’orange. Mieux, en combinant dans les bonnes quantités et suivant les bons procédés de cette plante, il est possible de couvrir un bien plus large spectre de nuances colorées : du blond clair, du noir, du brun, du châtain ou encore du roux.

Outre les couleurs qu’il produit, le henné est très largement apprécié pour ses propriétés antibactériennes, antiparasitaires en plus de son aptitude à fortifier et à faire briller les cheveux.

coloration végétale henné

L’indigo dans les colorations végétales

Appelée « indigofera tinctoria » par les plus savants, elle est une autre plante tinctoriale dont le nom n’est pas aussi répandu que celui du henné, même s’il s’utilise depuis aussi longtemps. Le henné est principalement apprécié, car il couvre efficacement les cheveux blancs. Toutefois, son principal défaut est que tout seul il ne permet pas d’obtenir de couleurs foncées. Étonnement, il s’agit là justement de la principale force de l’indigo.

Effectivement, idéalement combinée au henné, cette plante permet d’obtenir du brun, du marron et même du noir. Un peu à l’image des feuilles de henné, les feuilles d’indigo doivent être séchées puis moulues. On retiendra d’ailleurs qu’elles renferment des pigments magnifiques qui permettent une excellente résistance à la lumière. D’autre part, il est fortement recommandé de rajouter du sel ou du bicarbonate de soude à vos préparations à base d’indigo afin d’en améliorer nettement la tenue.

Enfin, prêtez attention au produit qu’on vous propose sous l’appellation d’indigo. Effectivement, l’indigotier d’où est extraite cette feuille est souvent confondu avec certaines plantes telles que le pastel des teinturiers ou encore la liane à indigo. Afin d’avoir des résultats permanents et de belles colorations, exigez donc l’indigofera tinctoria.

La camomille pour les chevelures blondes

La matricaria recutita est très largement connue pour ses propriétés médicinales. Elle est connue pour agir de façon significative sur le système nerveux afin d’aider à la détente et donc de lutter contre toute forme de stress, d’anxiété et même pour alléger la fatigue. On lui connait également des vertus digestives et anti-inflammatoires, mais elle est un peu moins connue pour ses propriétés tinctoriales.

De ce fait, il s’agit d’une plante vivace herbacée qu’on reconnait aisément à ses belles fleurs jaunes. Vu la couleur des fleurs, il est plus ou moins logique qu’elle soit utilisée afin d’obtenir une teinture blonde. On extrait donc des pigments jaune doré des fleurs séchées de camomille ; elle vient pour ainsi dire apporter un léger effet doré aux cheveux.

C’est également une plante porteuse de bienfaits pour les cheveux en eux-mêmes. Effectivement, elle renforce leur brillance ainsi que leur élasticité. Il est d’ailleurs tout aussi possible de faire vaporiser une décoction chaude de camomille sur vos cheveux afin de profiter des effets éclaircissant de la plante.

Il existe alors une très grande diversité de plantes tinctoriales suivant ce que vous recherchez. Pour du rouge, on partira sur de la garance ou de l’hibiscus, pour du bleu on s’intéressera au prunellier ou encore à la rose trémière. Pour ainsi dire, quelles que soient les nuances de couleurs que vous recherchez, il n’y a pas de raison pour que vous ne trouviez pas votre bonheur dans la coloration végétale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here