Concours beaux textes JDF 2008 - Contribution N°5

 

2008,  année  INGRID

 

                                                            

Grave, mystérieuse Ingrid, si forte, et si fragile,

Perdue, livrée, jetée à la jungle puérile,

Nous t’aimons !

Que ton exil trop long et ton courage sans nom

Soient les ferments fertiles d’une aube sans corruption.

 

Que les chaînes infernales de ces Farc rebelles,

Egarés, inconnus, et par trop incompris,

Se brisent au grand jour pour sortir du tunnel !

En délivrant leurs proies, c’est leur joug qu’ils bannissent.

 

Que les puissants, les forts, les régnants, les gagneurs,

Chaque homme, chaque femme, chaque enfant de ta terre,

Le tout-venant, le pauvre, le banni, l’ordinaire,

Chacun trouve en son cœur, l’arme de la douceur,

 

Que les fleurs du Pardon remplacent le chardon

Et que chacun comprenne, que sans le « lâcher- prise »,

Tout stagne, s’englue, sclérose, se damne et s’éternise !

Seul le Don est progrès, seul est grand l’Abandon.

 

Que la blanche colombe, gardienne de la paix,

Qui te prêta son nom, oh Colombie amie,

Allège le fléau de ton peuple asservi,

Que s’envolent rancœurs, haines, fardeaux, intérêts !

 

Car LIBRES, Toi et ton peuple, vous devez vous lever.

C’est ce que nous voulons !   C’est pourquoi nous t’avons,

Ce 8 mars 2008 aux femmes réservé,

Consacré cette journée dans toute la Nation.                                    

    ROZEEN DORVAULT

Texte N°5 diffusé sur le site www.journee-de-la-femme.com

 

Découvrez le classement 2008

Page à imprimer, puis découper (à l'extérieur du 2ème cadre rose), puis placardez le et ouvrez le débat autour de la machine à café par exemple....

 

Précédente Remonter Suivante



Sedo - Buy and Sell Domain Names and Websites project info: journee-de-la-femme.com Statistics for project journee-de-la-femme.com etracker® web controlling instead of log file analysis