Concours beaux textes JDF 2008 - Contribution N°10

 

Marianne  2008

 

Un otage libéré et c’est à toi que l’on pense,

Ingrid

ton prénom nous obsède

Il s’inscrit et t’inscrit dans nos vies

 comme un appel, comme une urgence

alors nous en faisons notre prière

Ingrid,

Résiste encore, ils ne t’auront pas.

 

Nous t’avons hissée sur les murs de nos villes

tu es placardée en nous

comme un hymne à la vie

nous voici devenus relais de ta propre voix

pour crier liberté

comme tu le faisais toi

Ingrid

Résiste encore, ils ne t’auront pas

 

Et notre chœur chaque jour plus puissant

devient une mer qui gronde

et enfle et que l’on retient avec peine.

Il faut se boucher les oreilles

pour échapper à son refrain qui scande sans relâche

ton prénom, comme une incantation,

Ingrid, Ingrid, Ingrid, Ingrid

Résiste encore, ils ne t’auront pas.

 

Tu es notre Marianne à nous

notre souci, notre exigence,

et ce 8 mars 2008

notre journée de la femme

est pour toi

Résiste encore Ingrid, ils ne t’auront pas.

Marie Blondel

Texte N°10 diffusé sur le site www.journee-de-la-femme.com Concours JDF 2008

 

Découvrez le classement 2008

Page à imprimer, puis découper (à l'extérieur du 2ème cadre rose), puis placardez le et ouvrez le débat autour de la machine à café par exemple...

 

Précédente Remonter Suivante



Sedo - Buy and Sell Domain Names and Websites project info: journee-de-la-femme.com Statistics for project journee-de-la-femme.com etracker® web controlling instead of log file analysis